À moto ou à scooter, les pneumatiques sont les seuls points en contact avec le sol. Leur bon état conditionne une parfaite tenue de route ainsi que des distances de freinage optimales. Pour un maximum de sécurité et de confort, il est donc primordial de les inspecter régulièrement. Cependant, malgré un bon entretien (pression notamment) et une conduite adaptée, leur remplacement régulier est inéluctable. AndannaBike vous recommandent de vérifier chaque semaine la pression de vos pneus. La vérification devra se faire sur des pneus à froid, c’est-à-dire des pneus n’ayant pas roulé depuis au moins deux heures ou ayant parcouru moins de 3 km à basse vitesse. Vous devrez respecter scrupuleusement les niveaux de pression des pneus recommandés par le manufacturier.

 

Quand changer ses pneus moto & scooter ?

  • La limite d’usure légale de votre pneu est atteinte : Très simple car les “témoins d’usure” sont là pour le signaler. il s’agit de petites surépaisseur de caoutchouc, situées au fond des sculptures. L’usure du pneu fait que le témoin se rapproche de sa surface et quand il l’affleure, le pneumatique a atteint sa limite d’usure et est à remplacer.
  • Votre pneu est crevé : bien que très résistants et capables d’endurer de nombreux chocs, les pneus peuvent parfois crever. En cas de crevaison, le pneu doit faire l’objet d’un examen par un mécanicien professionnel. Si la surface endommagée n’est pas trop trop large, il est envisageable de le faire réparer.
  • Votre pneu est déformé : Un pneu peut nécessiter très tôt un remplacement pur et simple en cas d’anomalie créant des irrégularités au roulement. Cela peut être aussi bien dû à une charge trop importante entraînant une déformation de ses sculptures et plus rarement,de sa structure.
  • En cas de vieillissement de votre pneu : Décelable aux craquelures présentes sur la bande de roulement ou à la déformation de sa carcasse, le vieillissement d’un pneu peut être accéléré par différents facteurs tels que les conditions de stockage, le climat, la vitesse, la charge, la pression de gonflage, etc.

 

 

Quelle est la durée de vie d’un pneu moto, scooter ?

Difficile de prévoir la durée d’utilisation des pneus. Elle ne dépend pas de leur date de fabrication. Des pneus qui n’ont pas ou peu roulé peuvent montrer des signes de vieillissement. Plusieurs facteurs peuvent affecter leur durée de vie : style de conduite, pression du pneu, charge transportée, condition climatique et du sol.

 

Bon à savoir : Si vous ne roulez pas beaucoup, vous pouvez jeter un oeil à l’indication “DOT”, présente sur le pneu qui correspond à sa date de production. Composée de 4 chiffres indiquant la semaine de fabrication et l’année. Si votre pneu a plus de 5 ans, le pneu est très certainement craquelé à cause des variations de température et de temps en règle général, la gomme peut aussi s’effriter et rendre le pneu inutilisable. Il est préférable de le faire remplacer dans ce cas.

 

 

Faut-il changer les deux pneus à la fois ?

Une question que beaucoup d’entre vous se posent au moment de remplacer ses pneus. En effet, à moto comme à scooter, le pneu arrière s’use plus vite car il subit les efforts des nombreuses accélérations en plus de ceux engendrés par les freinages. Généralement on recommande de remplacer son pneu avant tous les deux pneus arrières (sauf crevaison ou autre dommage important).

Cependant si vous voulez changer de modèle de pneus, il est conseillé de mettre le même modèle à l’avant qu’à l’arrière, et donc changer les deux en même temps. Chaque pneu peut avoir des cotes différentes, un temps de chauffe différent et une technologie qui varie. Il y aura donc un risque de perdre en maniabilité et en performances si l’on ne change de modèle à l’arrière sans changer l’avant en même temps !

 

Bon à savoir : Les pneus neuf sont recouvert d’un lubrifiant appelé « cire de démoulage », qui les rend extrêmement glissants. Le rodage des nouveaux pneus est incontournable sur 100 km. Pendant ces premiers kilomètres il est conseillé d’être prudent et de rouler comme vous le feriez sur une surface glissante : pas d’accélération, freinage ou changement de direction brusque ni prises d’angle progressive.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les pneumatiques ? Consultez l’ensemble de nos conseils autour du pneu.